Quelles sont les règlementations autour de l'escalade ?

Quelles sont les règlementations autour de l'escalade ?

Vous voulez pratiquer l'escalade ou vous voulez que vos enfants se lancent dans cette discipline ? Voici quelques réglementations autour de l'escalade.

Réglementation de l'encadrement

L'encadrement est essentiel pour assurer l'apprentissage des grimpeurs ainsi que leur sécurité. Pour exercer un encadrement professionnel, donc contre rémunération, l'encadreur est tenu d'effectuer une déclaration de son activité auprès du préfet de son département. Le professionnel doit également posséder un diplôme ou un certificat de qualification listé au Répertoire National des Certifications Professionnelles. L'encadrement contre rémunération peut aussi être assuré par des personnes en cours de formation.

Dans l'exercice de ses fonctions, l'encadreur doit être compétent en ce qui concerne la sécurité des pratiquants, mais aussi des tiers. Dans un accueil collectif de mineurs, une personne majeure détenant un diplôme ou un certificat de qualification, une personne majeure en formation pour acquérir un diplôme ou un certificat peut être un encadreur.

Dans les accueils de scoutisme, accueils de loisirs et les séjours de vacances, l'éducateur est un membre permanent de l'équipe pédagogique. Il doit aussi posséder les qualifications mentionnées précédemment. Dans un milieu scolaire, c'est le ministère de l'Éducation nationale qui régit la réglementation concernant l'encadrement de l'escalade.

Gestion des équipements de protection individuelle

Les équipements d'escalade doivent être normalisés par deux entités qui sont le Comité Européen de Normalisation et l'Union Internationale des Associations d'Alpinisme. Il faut toujours vérifier que le marquage CE est présent sur chacun des équipements. Les équipements de protection individuels doivent subir un contrôle de routine à chaque utilisation. Un contrôle est aussi à effectuer annuellement ou lors des utilisations exceptionnelles.

Pour la gestion du matériel mis à disposition, chaque club et chaque comité territorial doivent remettre des matériels de sécurité et des EPI en parfait état. Pour cela, les dirigeants et cadres sont obligés de :

  • Effectuer un contrôle et une vérification systématiques de la conformité aux normes et de l'état d'usure des matériels de sécurité et EPI
  • Remplacer le matériel défectueux
  • Identifier le matériel par lot ou individuellement
  • Désigner un responsable du matériel
  • Tenir un registre pour le suivi du matériel
  • Avoir une base de données pour les utilisateurs

La personne qui sera responsable du contrôle du matériel doit avoir les connaissances et compétences requises pour cette tâche.

Les règles de sécurité pour une pratique sans danger

Bien que l'escalade puisse être un loisir, c'est aussi un sport dangereux dans lequel le risque de chute et de graves blessures est bien réel. Selon la discipline pratiquée, bloc, difficulté et vitesse, le grimpeur doit s'équiper de chaussons d'escalade, d'un casque, d'un baudrier, d'une corde et d'un mousqueton. Le grimpeur doit s'assurer de la qualité et de l'excellent état de son matériel.

Pour une meilleure sécurité, le grimpeur est tenu de suivre une formation en escalade et connaître les règles de sécurité avant de pratiquer cette discipline. L'encordage doit se faire avec un nœud en 8 puis un nœud d'arrêt. Par ailleurs, le grimpeur ne doit emprunter que les voies qui conviennent à son niveau, en se protégeant avec des équipements de bonne qualité.

Si vous aussi vous voulez vous lancer dans l'escalade, passez par des sites comme Chullanka pour trouver des équipements de qualité.